Pierre Lamblin, Directeur du Département Etudes et Recherche - Apec.fr -

Vous êtes actuellement sur le site Presse. Changer de site ?

3 questions à ...

| publié le 04/08/2014

Pierre Lamblin, Directeur du Département Etudes et Recherche

Interview avec Pierre Lamblin, Directeur du Département Etudes et Recherche

Quelle est actuellement la situation du marché de l’emploi pour les cadres en France ?

Avec une croissance économique plus modeste que ce qui était prévue au début de l’année, le nombre de recrutements de cadres resterait à un niveau comparable à celui de l’an dernier, autour de 163 000. Toutefois, sous l’effet des promotions internes, le marché génèrerait une création d’emplois, mais inférieure à +0,5%.

Dans ce contexte, le marché de l’emploi cadre serait encore très segmenté. L’accès au premier emploi des jeunes diplômés resterait difficile, ainsi que le retour à l’emploi des populations les plus éloignées de l’emploi, notamment les cadres âges de 45 ans et plus dont la proportion continue à augmenter parmi les cadres demandeurs d’emploi et tout particulièrement ceux au chômage de longue durée.

Quels sont les secteurs / fonctions qui vont tirer leur épingle du jeu cette année ?

Les entreprises travaillant dans les secteurs des activités informatiques et de l’ingénierie R&D devraient recruter davantage de cadres que l’an dernier, soit respectivement plus de 35 000 et plus de 21 000 cadres, tous niveaux d’expérience confondus. Dans l’industrie, l’aéronautique, la mécanique et la métallurgie ainsi que les équipements électriques et électroniques recruteraient aussi davantage de cadres cette année, au global jusqu’à 12 000 cadres.

Le commercial, l’informatique et les études R&D seront encore le trio de tête des fonctions recruteuses, avec à elles trois plus de 94 000 embauches de cadres soit près de 60% du nombre total de recrutements de cadres dans le secteur privé en France. 

Quelles sont les prévisions de recrutements de cadres d’ici 2016 ?  

Après deux années de stabilité, sous l’effet du couple croissance / investissement, le volume d’embauches de cadres s’élèverait à 182 000 en 2015, en augmentation de 11% par rapport à cette année et au niveau de 2011 - 2012. Il faudrait attendre 2016 pour retrouver le niveau d’avant la crise de 2008 et un volume d’embauches très élevé autour de 200 000. Les recruteurs continueraient de privilégier le recrutement de cadres ayant entre un et dix ans d’expérience professionnelle, car plus immédiatement opérationnels, comme cela s’observe depuis la crise de 2008 - 2009. Ces profils représenteraient encore plus d’un recrutement de cadres sur deux.

Mots-clés : presse