Catherine Correa, Responsable de Marché - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Presse. Changer de site ?

3 questions à ...

| publié le 12/05/2015

Catherine Correa, Responsable de Marché

Catherine Correa, Responsable de Marché

Interview avec Catherine Correa, Responsable de Marché

1. Quelles sont les actions que l’Apec a mises en place pour les jeunes à la recherche du 1er emploi ?
Pour répondre au mieux aux préoccupations des jeunes, l’Apec a proposé plusieurs actions pour les guider dans leur recherche d’emploi. Parmi elles, une opération spéciale Twitter qui a  recueilli  près de 4 000 mentions, des soirées networking « Informels Jeunes » dans 5 villes de France et des animations éditoriales sur apec.fr. Tous ces rendez-vous ont été animés par des consultants de l’Apec.

2. Quels sont les sujets sur lesquels les jeunes ont besoin d’être conseillés ?            
Les jeunes ont notamment exposé leurs difficultés à valoriser leurs expériences et compétences à travers des questions telles que :« Comment faire pour valoriser un cursus atypique mal compris par les recruteurs ? » « Comme mettre en avant des compétences acquises non professionnellement ? ». Par ailleurs, les réseaux sociaux professionnels ont été évoqués pour connaitre leurs utilités dans la recherche d’un emploi :« Pensez-vous que #Twitter soit efficace pour trouver un premier job ? »« Est-ce normal d'aborder les recruteurs sur les réseaux sociaux suite à une candidature? »En outre, la question de la rémunération et des prétentions salariales a été soulevée :« Quel salaire puis-je demander à la sortie de mon diplôme ? »où « Comment connaitre la grille salariale appliquée par l'entreprise et calculer le salaire auquel on peut prétendre ? ».

3. Quels conseils clés donneriez-vous aux jeunes pour booster la recherche de leur 1er job ? 
En premier lieu, il est important d’avoir un projet professionnel réaliste, en phase avec les besoins du marché. Identifier ces besoins est donc une étape préalable incontournable. Ensuite, il faut préparer de bons outils de communication (CV et lettre de motivation) qui justement montrent au recruteur l’adéquation entre ce qui a été fait pendant les stages et les attentes des entreprises.  Le CV est le 1er filtre de sélection pour le recruteur. Il est important de ne pas tout miser sur les offres d’emploi. En effet, les études nous montrent que l’accès au premier d’emploi pour les jeunes diplômés se fait pour plus d’un quart d’entre eux grâce à leur réseau relationnel et pour un autre quart grâce à l’approche directe (candidature spontanées et visibilité dans les CVthèques Enfin, la préparation des entretiens est elle aussi essentielle : la connaissance de l’entreprise ou du secteur d’activité par le candidat, la présentation détaillée des missions réalisées pendant les stages et la capacité à exprimer ses motivations pour un poste ou  une entreprise sont des éléments qui vont faire toute la différence face à un recruteur.

Mots-clés : presse