Les Etudes - Apec.fr -
Les Etudes

    Baromètre Apec Jeunes diplômés 2017

    Publié le : 21/04/2017

    12 mois après avoir obtenu un diplôme de niveau Bac +3 ou plus, les jeunes diplômé.e.s de la promotion 2015 sont 82 % à être en emploi, et 92 % à avoir déjà occupé un premier emploi.


    Les cadres séniors : recrutement et intégration en entreprise

    Publié le : 15/03/2017

    L’Apec publie une enquête qualitative consacrée aux modalités de recrutement des cadres séniors, à leur intégration et à leurs stratégies de mobilité. Il ressort des entretiens menés auprès des cadres et des recruteurs trois résultats marquants. Les cadres séniors sont recrutés pour leur opérationnalité immédiate et leur maîtrise de l’environnement professionnel. Le réseau de relations est le moyen de sourcing privilégié. Enfin, les représentations liées à la notion de sénior sont ambivalentes au sein de l’entreprise.


    Panel Apec Entreprises - Edition 2017

    Publié le : 22/02/2017

    « En 2017, le marché de l’emploi cadre devrait être porteur, selon l’enquête que l’Apec a menée fin 2016, auprès de 11 000 entreprises», affirme Jean-Marie Marx, directeur général de l’Association. Ainsi, 208 000 à 225 000 cadres seraient recrutés au cours de l’année, soit une hausse qui pourrait atteindre +10% par rapport à 2016. Ces prévisions sont sujettes à des aléas : échéances politiques, orientations budgétaires et impact du Brexit ».


    De l'offre au recrutement : 41 candidatures reçues en moyenne

    Publié le : 12/01/2017

    En 2015, le nombre moyen de candidatures reçues pour une offre est de 41. Le délai moyen d’un processus de recrutement est quant à lui de 9 semaines. C’est ce que révèle l’enquête réalisée par l’Apec auprès d’environ 6 400 recruteurs, dans un contexte d’amélioration de la conjoncture économique. En outre, près de 70% des postes sont pourvus trois à six mois après la parution de l’offre correspondante. Par ailleurs, la moitié des procédures de recrutement sont liées à des créations de poste. La part des recruteurs qui rencontrent des difficultés pour trouver les profils qui correspondent à leurs besoins a progressé de 2 points pour s’établir à 63%. Enfin, les processus de recrutement sont plutôt bien perçus par les cadres récemment embauchés, cependant ils attendent davantage de visibilité sur ceux-ci.


    Cadres et entreprises : regards croisés sur la transformation du rôle des cadres

    Publié le : 01/12/2016

    Dans le cadre de son cinquantième anniversaire et du colloque « Cadres : enjeux et mutations pour demain », l’Apec a confié au cabinet ELABE la réalisation d’une étude auprès des cadres du secteur privé (en emploi et en recherche d’emploi) et des fonctions RH au sein des établissements de 10 salariés et plus comprenant au moins un cadre. Ce regard croisé vise à établir un diagnostic de la perception de la transformation des organisations et son impact sur le rôle des cadres au sein des entreprises.


    Baromètre semestriel Apec / ANDRH novembre 2016

    Publié le : 23/11/2016

    Les cadres RH sont majoritairement des femmes, y compris dans la fonction de direction. Les niveaux de diplôme sont élevés et les cadres sont principalement issus de formations en RH, droit, sciences humaines et sociales. Les deux tiers des cadres RH travaillent dans les services et la moitié en Ile-de-France. L’administration des RH mobilise plus de la moitié des cadres de la fonction et le développement des RH un peu moins d’un tiers. En termes de missions, la responsabilité hiérarchique et la gestion de budget concernent environ quatre cadres sur dix, une proportion proche de celle de l’ensemble des cadres. Les rémunérations sont en revanche moins élevées que dans les autres fonctions.


    Ces jeunes diplômés qui s’intéressent à l’ESS : enjeux et perspectives

    Publié le : 27/10/2016

    Différentes études estiment que l’économie sociale et solidaire [ESS] devrait connaitre un grand nombre de recrutements d’ici 2020. Le Cnam, en partenariat avec l’Apec, a mené une enquête auprès d’un échantillon de jeunes en début de carrière dans le secteur de l’ESS ou désirant s’y insérer. Cette enquête qualitative se propose de répondre à plusieurs questions clés : Quelles sont leurs motivations professionnelles pour s’engager dans ce secteur ? Quelles sont leurs représentations du secteur ? Comment envisagent-ils leur insertion et leur trajectoire dans ce secteur ? Comment s’y projettent-ils ?


    L’attractivité de l’emploi dans les PME vue par les jeunes diplômés

    Publié le : 18/10/2016

    Quelle perception des PME les jeunes diplômés ont-ils ? Quelle place cette catégorie d’entreprises tient-elle dans leurs projets professionnels ? Quels en sont, selon eux, les avantages et les inconvénients ? Et comment les responsables des PME les voient-ils ? Cette étude aborde la question de l’attractivité spécifique des PME pour les jeunes diplômés par le biais d’entretiens approfondis enrichis par des éléments quantitatifs. Par le biais de la vision des PME qu’ont les jeunes diplômés, et de leurs représentations relatives au premier emploi, elle indique les leviers sur lesquels les responsables des PME pourraient agir pour rendre leurs entreprises plus attractives auprès de ce public, en tant qu’employeurs potentiels.


    La Nouvelle Aquitaine, l’Occitanie, les Pays de la Loire et Provence-Alpes-Côte d’Azur : Les régions les plus attractives pour les cadres en poste

    Publié le : 12/10/2016

    290 000 salariés ont connu une mobilité géographique. Parmi eux, 40 000 cadres ont changé à la fois de département, de résidence et de travail. Sur ce nombre, 28 000 se sont installés dans une nouvelle région. La majorité d’entre eux est âgée de moins de 40 ans et a changé d’entreprise. Les 4 régions les plus attractives pour les cadres sont situées sur les arcs Atlantique et Méditerranée : du nord au sud, les Pays de la Loire, la Nouvelle Aquitaine, l’Occitanie, et Provence-Alpes-Côte d’Azur. A noter que plus de la moitié des changements de département sont en lien avec la région Île-de-France, premier bassin d’emploi cadre.


    Evolution des rémunérations des cadres : la mobilité, un facteur clé

    Publié le : 15/09/2016

    La mobilité professionnelle est un facteur déterminant de l’évolution de la rémunération des cadres. En 2015, plus de la moitié de ceux qui ont bougé ont connu une hausse de rémunération alors que 40 % de ceux qui n’ont connu aucun changement ont été augmentés. Sur l’ensemble des rémunérations, les hommes cadres ont un salaire annuel supérieur de 5 500 euros bruts à celui de leurs homologues féminins.